featured

Introduction

Nul n’est à l’abri d’un problème de santé, ces  imprévus  arrivent souvent sans que l’on puisse les anticiper. Il arrive que, même lorsque l’on a déjà souscrit à une complémentaire santé, notre soucis de santé ne soit pas couvert et donc pas pris en compte par le remboursement.

C’est là qu’intervient la surcomplémentaire santé ! Également connue sous le nom de surmutuelle santé,  il s’agit d’une mutuelle supplémentaire qui vient colmater les failles de votre mutuelle de base.

 

Qu’est ce que c’est ?

Généralement il n’est pas conseillé de souscrire à 2 mutuelles santé différentes en même temps. Cependant, si vous jugez que vous n’êtes pas suffisamment couvert, par votre mutuelle obligatoire par exemple, une surcomplémentaire vous permettra de pallier aux faiblesses de votre contrat santé initial.

De nos jours il existe deux types :

-          Un contrat secondaire qui étend les garanties de votre assurance initiale selon vos attentes et vos besoins.

-          Un contrat à part entière qui rembourse vos dépenses et ce sans prendre en compte les clauses de votre complémentaire principale.

 

Comment cela fonctionne ?

Les garanties et certifications d’une surmutuelle peuvent se repartir :

-          A un taux prédéfini du prix de la convention avec la sécurité sociale

-          Selon une étude de remboursement maximal

 

Pourquoi souscrire ?

Souscrire à une convention surcomplémentaire  est souvent  bénéfique dans le sens ou ce dernier  vient pallier aux insuffisances de votre complémentaire de base (maladies peu courantes non prises en charge)

 

Comment choisir ?

Au même titre qu’un contrat d’assurance initial, la surcomplémentaire offre divers avantages et options additionnelles. Il est donc évident que vous devez, et de façon optimale, tirer avantage de cette complémentaire et de ses privilèges. C’est pour cela qu’il est extrêmement important de bien choisir sa surmutuelle et de prêter attention à toutes les clauses établies dans votre contrat.

En premier lieu, il vous faut bien définir les besoins de votre profil santé et ensuite procéder à la comparaison entre ce que vous remboursent votre mutuelle et votre contrat complémentaire.

A titre d’exemple, il est inutile de souscrire à une surcomplémentaire proposant les mêmes garanties que votre contrat de base.

D’autre part, tous les organismes ne proposent pas forcement ce type de complémentaire, pensez à vous renseigner auprès de votre agence de mutuelle.

D’ailleurs, afin de souscrire à une mutuelle complémentaire, il vous sera surement demandé de fournir un bilan général de votre profil santé.

Enfin, n’hésitez pas à demander et à vous renseigner ! Sollicitiez votre assureur au sujet des délais de carences à respecter, car ils sont légion dans la plupart des agences proposant ce genre de services.

Cependant, ne choisissez pas une offre à la légère! Repensez-y deux fois avant d’opter pour une mutuelle surcomplémentaire. Si votre organisme n’est pas adapté à vos besoins, souscrire à une assurance de ce type est inutile. Pensez plutôt à établir un nouveau contrat de mutuelle mieux adapté à vos besoins tant sur le plan qualitatif que sur le plan financier.

A présent, ce type de mutuelle n’a plus de secret pour vous !

Comparez gratuitement des dizaines d’offres de surcomplémentaires grâce à notre outil en ligne.